J'y vais par intermittence, lorsque je cherche un livre
2012 – Photographie

J’y vais par intermittence quand je cherche un livre est une série composée de 5 photographies. 
Je me suis intéressée à la maison de ma grand-mère, une grande maison familiale désormais occupée par elle seule. Je me suis focalisée sur les chambres à coucher, dédiées à la mémoire d’un occupant qui y est resté quelques années seulement, ainsi que sur les espaces communs où s’alignent les chaises jadis utilisées par les nombreux membres de la famille et les amis.
Cette maison et ces chambres-musées m’ont intéressée, en opposition avec l’espace sur-utilisé d’une grande ville, où la moindre chambre inutilisée pendant deux semaines est sous-louée rapidement, où les couches de plusieurs habitants se superposent dans le même espace de vie. C’est en lien avec ma propre expérience de sous-location pour pouvoir vivre dans un studio à Genève (9 endroits différents en un an) que ce projet est né. Il est également lié au concept de «maison natale» développé par Gaston Bachelard entre autres, la maison inscrite en chacun de nous selon l’expérience de la première maison vécue, qui définirait tous les habiter futurs.

01.jpg
02.jpg
03.jpg
04.jpg
05.jpg